Vidéothèque sur la Faune du Sol

 

Vous recherchez des séquences filmées sur la faune du sol pour la réalisation d'un film documentaire, n'hésitez pas à me contacter, les vidéos présentent sur cette page, ne sont qu'un petit aperçu de mon travail réalisé sur ce sujet ! ma vidéothèque s’enrichit au fil du temps. N’hésitez pas à revenir de temps en temps …

NOUVEAUTES

  • Le Tardigrade, un animal minuscule vraiement étonnant !
  • Séquences filmées sur des protozoaires
  • La litière du sol foisonne de petits animaux : Séquences filmées sur la biodiversité du sol en milieu forestier (nématodes, vers enchytreides, acariens, pseudoscorpion, diploure, collemboles...).
  • Le sol source de nourriture : Séquences filmées sur des cloportes, myriapodes, collemboles qui se nourrissent de matières organiques en décomposition.
  • Parmi les plantules de blé d'hiver : Différentes espèces de la faune du sol filmées sur des palntules de blé qui commencent leur développement.
  • La faune du sol, le vrai terreau de la fertilité des sols : Séquences filmées sur des déjections de boulettes fécales de cloporte, myriapode et collembole.
  • La faune du sol en hiver : Séquences filmées sur des coloportes, collemboles... trouvés morts à cause du changement de température.
  • Séquences filmées sur la microfaune des mousses

 

Le Tardigrade ou Ourson d'eau

Les tardigrades – ou oursons d’eau – méritent bien en effet leur place dans la catégorie "animaux étranges". Ce sont de minuscules animaux invertébrés et translucides (0,1 à 1,5 mm) constitués d’une carapace terminée par 8 petites pattes griffues, situées sous leurs corps. Celles-ci leur confèrent une démarche pataude qui leur a valu le nom de « marcheur lent ».

Petit aperçu du Tardigrade filmé en FULL HD, plusieurs autres séquences disponibles dans ma vidéothèque.

 

 

The blue, the yellow and the red

Collemboles de la famille des Neanuridae

Clip vidéo réalisés sur trois espèces filmées en milieu naturel : Neanura muscorum, Bilobella aurantiaca et Bilobella braunerae

 

 

La Limace léopard, l'amie du jardinier

La limace léopard, Limax maximus, est inoffensive : cette espèce au corps gris tacheté de points noirs se nourrit de plantes en décomposition, de mousses, de champignons, de bois morts et parfois même de congénères morts. La limace léopard participe donc activement à décomposer la matière organique morte et c’est une alliée du jardin. Oui vous avez bien lu, une limace amie du jardinier !

Séquences filmées en studio sur des œufs de limace léopard ou l'on voit la formation d'embryons.

 

Sécrétion répulsive du Neanura muscorum

Séquence filmée ou l'on voit un collembole Neanura muscorum secrétant une substance répulsive (le Dimethoxybenzène) sur un acarien Prostigmate.

 

Prédation

Séquences filmées en milieu naturel sur des prédateurs de collemboles et autres arthropodes.

 

Sminthurides aquaticus var levanderi

Collembole aquatique vivant dans les mares naturelles ou les bassins aménagés. Ces spécimens ont été filmés en milieu naturel dans une mare temporaire du Parc national des Cévennes, en plein été.

 

Sminthurides aquaticus

Le Sminthurides aquaticus est une espèce commune qui est probablement largement répandue. Elle est jaune avec un peu de pigment bleuâtre sur la face dorsale. Les mâles atteignent 0,5 mm de longueur tandis que les femelles atteignent 1,0 mm.

 

Diploure Campodea sp

Ils vivent dans le sol, sous la mousse, dans les grottes, le bois en décomposition. Fuyant la lumière et appréciant l'humidité et la chaleur, ils sont typiques des litières forestières, où ils jouent un rôle essentiel dans la décomposition de la matière organique (formation de l'humus) et le cycle du carbone.

Observation d'un Diploure (Campodea sp.) sous la litière forestière.

Planète collemboles, la vie secrète du sol

Montage vidéo réalisé pour la promotion du livre Planète Collemboles, la vie secrète du sol, livre grand public réalisé en collaboration avec Jérôme Cortet (Professeur et responsable du master Ingénierie et Gestion des Projets Environnementaux (IGPE) et les Éditions Biotope.

Toutes les séquences de la vie des collemboles ont été filmées en milieux naturels dans le Parc national des Cévennes.

Happy New Year 2018

Montage réalisé pour la journée mondiale des sols et nouvelle année 2018

 

Les vidéos réalisées ne sont pas libres de droits, Copyright Philippe LEBEAUX

One Response

  1. José G. PALACIOS VARGAS
    | Répondre

    J’aime beacoup le films dy Philippe Lebaux et conseille mes étudiants to lers observer. Moi meme J’ai préparé une explication (en Spagnol) sur le Collemboles planet pour que mes étudiant puisse y comprandre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.